fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©Vilain/Photorail

    En 1948, un très archaïque convoi MV tiré par une 130 A circule sur la voie unique Bergerac - Sarlat.

  • © juillet 1956 ; F. Fénino/Photorail

    Un train pour Montpellier-Esplanade quitte Palavas-les-Flots.

  • ©8 octobre 2016 ; L. Battestini

    Les X 2819 et 2914 de l’AP 2800 sont aperçus à hauteur de Roquefavour, assurant le train spécial 803840 en provenance et à destination de Marseille via Aix-en-Provence et Rognac.

150 ans d’exploitation des voies uniques. L’agent-circulation et la sécurité du trafic

10 septembre 2020
- -
Par : Didier Jansoone

Nous allons partir à la découverte d’un métier de cheminot dont les spécificités – et les responsabilités écrasantes – sont peu connues : celui d’agent-circulation dans une petite gare de « voie unique », comme il en existe encore beaucoup sur les lignes de chemin de fer à une seule voie serpentant les plaines ou gravissant les montagnes au moyen de ponts, de viaducs et de tunnels, et permettant de desservir les villages les plus reculés de France et de Navarre. À l’heure du TGV et de la signalisation par transmission voie machine (TVM), cet article est destiné à réveiller le souvenir et la nostalgie de ceux qui ont connu le chemin de fer d’antan. Aujourd’hui, beaucoup de ces lignes à voie unique sont fermées à l’exploitation commerciale, mais il en reste de très belles à (re)découvrir… organisation, aspects techniques et réglementaires de leur exploitation, cet article vous dit tout !

Il est 4 h 00 du matin en Beauce, la voiture de l’AC (agent-circulation) de « matinée » – généralement un AMVK (agent mouvement hautement qualifié, placé sur la qualification C) – se gare sur le parking de la petite gare d’Auneau en Eure-et-Loir, située sur la ligne de Paris-Austerlitz à Tours via Vendôme. Je fus, à l’aube de ma carrière, un de ces agents de 1983 à 1990… je suis aujourd’hui un de leurs formateurs au CFCF (Centre de formation de la circulation ferroviaire) de Nanterre, près de Paris.

Il est à l’heure, c’est très bien car de 4 h 00 à 4 h 30, notre agent mouvement n’aura pas tellement l’occasion de « chômer » : ouverture de la gare et de la salle d’attente, mise en route des machines de vente, vérification de sa caisse et préparation de la « reprise » des activités circulation, car Auneau est ce que l’on appelle une gare temporaire « effacée » du service à certaines heures. Travailler en voie unique (VU) impose nécessairement une certaine discipline personnelle… si c’est l’hiver, il devra « assurer » et partir tôt… car il faudra peut-être commencer par déneiger les quais ! En revanche, s’il est « coulé » (c’est-à-dire en retard, dans le jargon du cheminot), le



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS