fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

  • (c)DR/Photorail

    Dans les conditions météorologiques les plus difficiles, y compris sur la redoutable section de ligne Dôle-Vallorbe- Les Verrières, les rames TGV-PSE ont rapidement montré des capacités de résistance dont elles avaient déjà fait preuve lors des essais à grande vitesse en plaine d’Alsace, sous la neige, à l’hiver 1978-1979.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    La veille au dépôt de Lyon-Mouche : consultation des tableaux Sécurité-Circulation de la ligne nouvelle.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Longue et silencieuse attente précédant tout départ… Le mécanicien annote le carnet de bord de l’engin.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Gare de Paris-Lyon, vers 8 h 40 : le conducteur titulaire du TGV 613 vient de remonter l’unité multiple qu’il a dégarée un peu plus tôt de Bercy-Conflans, pour prendre place en cabine de tête de la rame 19.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Arrêt au signal carré du kilomètre 56, présentant le carré fermé. Le mécanicien est descendu téléphoner…

  • (c) C. Besnard/Photorail

    A 260 km/h sur la ligne nouvelle. La vitesse réelle, apparaissant sur l’indicateur de vitesse « Jaeger » au-dessus du manipulateur de traction, a atteint ici la vitesse affichée à l’indicateur de vitesse imposée, de forme carrée. Le dispositif de VI a provoqué automatiquement le freinage rhéostatique de la rame, comme en témoignent les déviations de 0,25 kA observées aux deux ampèremètres « excitation » en bas à droite.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Le signal s’avère être en dérangement. L’aiguilleur va transmettre par radio au mécanicien le texte d’un bulletin de franchissement.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Parmi les gestes accompagnant l’entrée sur ligne nouvelle (ou la sortie), le changement de canal radio et la manoeuvre du sélecteur des pantographes.

  • (c) C. Besnard/Photorail

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Croisement d’un TGV au franchissement du viaduc sur la Saône

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Si, avec la signalisation de cabine, le conducteur n’est pas astreint, sur ligne nouvelle, à surveiller en permanence la voie, il doit néanmoins se situer avec précision pour pouvoir anticiper sur le profil en long.

  • (c)C. Besnard/Photorail

    Vérification des agrès de protection, de signalisation et de sécurité. Ici, la boîte à pétard…

  • (c)C. Besnard/Photorail

    Sur le tableau BT du bloc-cabine, contrôle de l’allumage des lampes de signalisation à l’aide du bouton-poussoir « Test ».

  • (c)C. Besnard/Photorail

    Action au manipulateur du frein pneumatique.

  • (c) C. Besnard/Photorail

    Les rames sont remisées au chantier de La Scaronne. Un nettoyage des glaces frontales s’impose.

  • (c)C. Besnard/Photorail

    Fin de service à la Feuille du dépôt de La Mouche. Le mécanicien range les fiches-train qu’il a utilisées tout au long de sa tournée.

À 260 KM/H EN TÊTE DU TGV

16 mai 2019
- -
Par : Philippe Hérissé

29 décembre 1981, Philippe Hérissé nous raconte minute par minute, kilomètre après kilomètre, l’un de ses premiers accompagnement à grande vitesse.

Une tournée avec un « TGViste » moucheron

Parmi les mécaniciens du dépôt de Lyon-Mouche, familièrement appelés « moucherons », les « TGVistes » participent avec leurs collègues parisiens à la conduite sur ligne nouvelle. Ici aussi, « faire l’heure », préoccupation de chaque instant pour tout conducteur, revêt souvent l’aspect méconnu de la performance quotidiennement réitérée. Voici le « film » d’une journée comme les autres… en tête du TGV 613.

L'accès à la totalité de l'article ( 5412 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d'un porte-monnaie ou aux acheteurs de l'article à l'unité.

Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5€
par porte-monnaie

ou par CB
J'achète l'article

S'abonner

Accès à tous les dossiers d’Historail
en version en ligne
ou papier
Je découvre les offres


Sur le même sujet

  • (c) Coll. J.-G. Trouillet

    Quand l’Alsace- Lorraine était allemande

    03 juin 2019 - Mémoire

    L’histoire des chemins de fer de France inclut des épisodes d’occupation ou de dépossession par l’Allemagne, et réciproquement, encore mal connus… Voici donc une contribution fondamentale et de première main...

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS