fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©Coll. Ph. Balson

    Vers 1910, pose de voie nouvelle (traverses et rails) avec serrage d’attaches à la clef à tirefonds et serrage d’éclisses à la clef à boulons

  • ©Coll. Ph. Balson

    Au PLM, vers 1900, chantier de pose de voie avec déchargement de ballast

  • ©SNCF Médiathèque/Danis

    Reconstruction en 1949 vers Saint-Denis avec pose manuelle de voies de grande longueur par des agents de la voie et meulage mécanique de dégrossissage d’une soudure aluminothermique fraîchement réalisée

À la rencontre des brigades de la voie

24 octobre 2019
- -
Par : Georges Ribeill

Au ras du ballast, poseurs, cantonniers…

 

L’histoire s’est peu intéressée aux agents d’entretien de la voie, ces humbles « taupiers » ou « sangliers », des « manuels » dont le travail physique tranche sans doute avec les tâches plus intellectuelles que nécessite la conduite d’une locomotive ou la gestion d’une gare. Il est temps de revenir sur la construction tâtonnante des brigades de la voie, d’évoquer la confusion originelle de leurs tâches de surveillance et d’entretien, de souligner aussi la préoccupation patronale d’enraciner ces poseurs et cantonniers dans leur canton. Leurs tâches, longtemps artisanales, seront bouleversées par la mécanisation puis l’automatisation des chantiers, jusqu’à leur récente disparition accélérée.

Aux débuts des chemins de fer, quatre tâches impliquent la présence d’agents travaillant sur les voies ferrées et leurs emprises : leur surveillance où s’exercent de véritables missions de police régies par la loi du 15 juillet 1845 et l’ordonnance du 15 novembre 1846 ; la sécurité des circulations ferroviaires ; l’entretien courant de la voie et de ses abords ; enfin des travaux intermittents, du changement d’un rail cassé ou d’une traverse pourrie au renouvellement complet d’une file de rails. D’où la mixité de certaines fonctions de surveillance attribuées à divers gardes relevant de l’Exploitation ou de la Voie. D’où une délimitation et une appellation de ces fonctions fort variables dans les compagnies naissantes.

D’un règlement à l’autre, gardes, poseurs, cantonniers…

À la Compagnie de Paris-Strasbourg, 16 articles composent le premier Règlement pour les poseurs, daté de 1846. Si quatre renvoient à la sécurité (art. 6 et 7, Signaux ; art. 11 et 12, Devoirs à l’approche d’un train), l’essentiel concerne leur fonction d’entretien : « nettoyage, affermissement et



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 24 octobre 2019 18 h 32 min

    Je ne veux pas exagérer et/ou dramatiser les faits en acier dur du monde ferroviaire contemporain. Mais les réalités en acier dur du monde ferroviaire actuel contiennent de plus en plus d’oubli. Si, par un vrai cauchemar, le facteur humain perd son existence indéniable dans le parcours du secteur ferroviaire, que va-t-il survivre au sein de l’élément probablement le plus humaniste des systèmes de transport? La froideur lentement brûlante des souvenirs-livres-photos-films-musées de chemins de fer; plus des trains miniatures! Selon mon esprit ferroviphile moyen, le développement et l’évolution de l’univers ferroviaire devraient rester à l’écart des voies de garage du chômage et du désespoir.

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS