fbpx

Toujours à vos côtés
La Vie du Rail vous offre un abonnement numérique à

JE DÉCOUVRE !
  • ©A. Frich

    La Grande Salle, dite Réjane, du Train Bleu, le célèbre restaurant de la gare de Lyon à Paris. Cet ensemble remarquable de l’art académique de la toute fin du XIXe siècle a été rénové en 2014.

  • ©DR

    Michel Roth, l’un des plus réputés chefs originaires de Lorraine (MOF et Bocuse d’Or en 1991, ancien chef du Ritz et de Lasserre), a conçu la carte de Terroirs de Lorraine, la nouvelle brasserie de la gare de Metz.

  • ©F. Labit

    L’une des deux salles de la brasserie Terroirs de Lorraine en gare de Metz.

Deux siècles de buffets (2/2)

5 décembre 2019
- -
Par : Anne Jeantet-Leclerc

2e partie : Quand les chefs étoilés ressuscitent les buffets de gare

Suite de notre article consacré aux buffets de gare (lire la 1re partie), tour à tour critiqués et plébiscités par les gourmets et les gourmands. Ces restaurants connaissent-ils un nouveau souffle? Après avoir subi un déclin depuis les années 1970, les buffets situés au coeur des grandes gares françaises ont amorcé un renouveau grâce à l’arrivée, ces dernières années, de plusieurs chefs étoilés sollicités par Gares & Connexions, branche de la SNCF: Éric Frechon et le Lazare en gare Saint-Lazare, Thierry Marx et son Étoile du Nord dans la gare du Nord, Christian Le Squer et le Paris-Brest à Rennes. Dans sa région natale, Michel Roth, lui, a concocté la carte de Terroirs de Lorraine au coeur de la monumentale gare de Metz. Tandis que Michel Rostang a pris les commandes du célèbre Train Bleu en gare de Lyon à Paris.

Charpente en bois, murs de pierre, boiseries travaillées, frises peintes, arcades à colonnes, environnement sobre et élégant… Terroirs de Lorraine (au pluriel), le nouveau buffet de la gare de Metz, inauguré fin 2017, est remarquable par son décor historique, au diapason avec le reste du bâtiment. Autrefois, jusqu’à 200 repas pouvaient être servis chaque jour dans cette salle aux voyageurs qui y commandaient potée lorraine, croûte messine ou poisson de la Moselle en meurette. Aujourd’hui, le restaurant de 133 couverts propose des plats adaptés au lieu, à mi-chemin entre brasserie et cuisine de palace, grâce à la patte de Michel Roth, chef étoilé.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS