fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©C. Dubruille/Photorail

    En contact téléphonique depuis sa cabine avec les gares de la ligne qu’il régule, le régulateur note la progression réelle des trains, anticipe les conflits et dicte en retour des instructions afin de rapprocher les marches réelles des horaires prévus, ici au PC de Paris-Austerlitz

  • ©Coll. G. R.

    « Héliographie des chemins de fer… »… Cette réclame de l’Imprimerie Motteroz, 31, rue du Dragon, suggère qu’elle fournissait aux compagnies les graphiques de circulation. Était-elle la seule ?

Ils ont inventé le graphique de circulation

18 juillet 2019
- -
Par : Georges Ribeill

L’ingénieur Ybry (1846) et l’imprimeur Motteroz (1856) sont tombés dans l’oubli, c’est pourtant eux qui ont mis au point les graphiques de circulation des train. Outil opérationnel de planification horaire des trains au jour le jour, la modélisation graphique des circulations ferroviaires, heures en abscisse, position kilométrique des trains en ordonnée, est née en France en 1846, puis perfectionnée en 1856. Il aura fallu toutefois un grave accident pour accélérer l’accouchement de cette invention bien cartésienne.

Jusqu’à peu de temps, à la SNCF, informés en temps réel de la situation des trains par une liaison téléphonique permanente avec les agents des gares, les régulateurs, règle et crayon en main, travaillaient à faire coller au mieux les circulations effectives des trains avec le graphique des circulations théoriques placé à hauteur d’yeux. S’il a fallu attendre 1919 pour que soit adopté en France ce métier de régulateur pratiqué communément aux États-Unis (dispatcher), le graphique théorique des circulations déroulées sur 24 heures sur chaque ligne était un outil fort utile, le fruit d’horairistes planifiant l’ensemble des trains de voyageurs et marchandises, réguliers et facultatifs, de manière à concilier les horaires et correspondances des circulations avec leur sécurité.

21 mars 1846, accident sur la ligne de Paris à Rouen

Ce jour-là, un grave accident a lieu, ainsi relaté à chaud1 :

« Un train spécial avait été mis, le 21 courant, à la disposition de MM. les députés qui se rendaient au Havre comme membres de la commission chargée de l’examen du projet de loi relative aux fortifications de cette ville.

« Un ordre de service, adressé la veille à tous les agents de l’exploitation qui en avaient accusé réception, annonçait le passage de ce train spécial pour que les dispositions prescrites en pareil cas fussent observées et la voie tenue libre sur toute l’étendue de la ligne.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 7 octobre 2019 23 h 36 min

    Avant l’inauguration du majestueux système CTC [Centralized Traffic Control], c.-à-d. “C.C.C./Commande Centralisée de la Circulation” en français, d’abord aux États-Unis puis progressivement dans le monde entier, les régulateurs jouaient un rôle colossalement important en collaboration avec les chefs de gare ou les agents du mouvement/de service pour la circulation de tous les types de train (et leurs rencontres sur les voies uniques) en toute ponctualité et sécurité.

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS