fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©DR/Photorail

    La gare d’Auxi-le-Château sur la ligne Abbeville - Saint-Pol-sur-Ternoise, aujourd’hui déclassée. Elle était équipée de block Lartigue de service spécial, dit Lartigue militaire, plus souple d’utilisation

  • ©DR/Photorail

    Le bâtiment voyageurs et le block Lartigue de Bassée-Nord dans le Nord-Pas-de-Calais

  • ©M. Mertens/Photorail

    En ce jour de fête nationale 1959, à Argenteuil GC, sur le secteur Nord avec sa palette SEM, la 060 DA 20 a le choix d’être dirigée vers les garages, communs avec la ligne de Paris à Mantes ou de continuer vers Achères. Le block Lartigue a été fécond, puisque cette palette SEM est ici un signal d’avertissement du block automatique mécanique dont le signal de cantonnement était l’aile Lartigue. Elle subsistera jusqu’en 1970, date de la mise en service du BAL d’Argenteuil à Stains.

Le block Lartigue du Nord. Une invention féconde

21 mai 2020
- -
Par : Thomas Guilbaud

Né en 1873 à la Compagnie du Nord d’où il diffusera sur d’autres réseaux, le block Lartigue marque une étape essentielle dans l’histoire de la signalisation. Relayant la couverture successive de chaque block ou canton de voie parcouru par un train, ce block est ainsi dit enclenché. Il connaîtra de multiples variantes et adaptations, avant de disparaître. À Longueau jusqu’en 2007, le dernier sémaphore simple avec mât de 12 mètres signalait au loin son efficacité éprouvée !

Le block Lartigue symbolise la signalisation du temps de la vapeur à la Compagnie du Nord où il est né, mais également sur bien d’autres réseaux, au Paris-Orléans ou à l’Est, ainsi qu’à l’OuestÉtat dans une moindre mesure, par suite de transferts de lignes1. Pour les connaisseurs de la signalisation ferroviaire, il est probablement le block « régional » qui a eu le plus de succès, vu le nombre de compagnies qui l’ont choisi, bien que chacune lui fera subir des transformations par rapport au modèle du Nord, comme le block Lartigue de l’Est avec circuit de voie, ou le PO qui en fera un block absolu depuis son adoption. Le Nord l’adaptera également au cantonnement en voie unique.

Enfin, pour l’historien du chemin de fer, il est le premier block enclenché dans la France de l’époque2 : en effet, la manoeuvre de l’aile du sémaphore et les appareils de block stricto sensu sont rendus solidaires. Auparavant, la couverture du train par la fermeture du signal de cantonnement dépendait du respect par le garde de la procédure réglementaire, lorsque la ligne était équipée du block system, ce qui était déjà un luxe3… Le block était alors réalisé par des appareils télégraphiques



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 25 mai 2020 1 h 29 min

    Henri Lartigue (1830 – 1884), était un ingénieur français et inventeur du système de signalisation ferroviaire qui porte son nom [“le Block Lartigue”]. Son invention consiste en l’enclenchement électrique des signaux protégeant deux cantons successifs. On parle alors de l’électro-sémaphore Lartigue. Le premier système de ce type fut installé en 1874 par la Compagnie des chemins de fer du Nord sur le tronçon Paris-Gare du Nord – Creil. Ce système, comme d’autres Block Manuels (BM), a fonctionné sans gros problèmes sur de nombreuses voies SNCF même jusqu’au début des années 2000, mais ceux-ci exigeaient la présence permanente d’un agent de service dans chaque gare ouverte au cantonnement.

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS