fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©décembre 1958 ; F. Fénino/Photorail

    Le chef de gare de Sarrebourg.

  • ©T. Guilbaud

    Un standard téléphonique au poste 1 de Gisors, dans les années 2000. L’appareil est bien plus vieux.

  • ©T. Guilbaud

    Gare de Sérifontaine (2007) : les leviers à lentille et à gorge de traction elliptique commandent les disques qui protègent la gare, ainsi que les annulateurs de leur pédale d’Aubine (la gare étant fermée en permanence à l’époque). Les répétiteurs de la position des disques sont d’origine. Équipement minimal d’une gare en double voie, elle ne comporte aucun signal de cantonnement à demeure. Le poste disparut lors des travaux de modernisation de la phase 1 entre 2012 et 2013.

Le cantonnement téléphonique. Un système souple et économique

24 septembre 2020
- -
Par : Thomas Guilbaud

Le téléphone n’a pas été utilisé en France comme moyen de cantonnement dès son invention. Ce n’est que durant la première guerre mondiale qu’il sera massivement employé par certaines compagnies. Il permettra d’éliminer l’espacement par le temps quelques années plus tard. Actuellement en fort recul sur les lignes à double voie au profit d’autres blocks, il ne devrait pas disparaître avant quelques années sur les voies uniques ouvertes au seul trafic fret. Il peut également être utilisé en secours d’autres blocks.

Le cantonnement téléphonique est le moyen d’espacer les trains par la distance (ou block system) par l’utilisation d’une liaison téléphonique reliant les différents postes de cantonnement. Il est aujourd’hui employé soit comme mode d’espacement des trains à titre principal, soit parfois en secours d’autres types de blocks. Toutefois, le brevet définitif du téléphone ne fut déposé qu’en 1876 par Graham Bell1, c’est-à-dire bien après l’apparition du chemin de fer et même de l’espacement par la distance. Le télégraphe l’a précédé bien avant, permettant d’envoyer tout type de dépêches2, ou certaines prédéfinies à l’avance avec des appareils simplifiés (Jousselin, cloches).

Le téléphone n’a pas forcément séduit les compagnies au départ : le PLM était très réticent du fait du nombre de messages que les postes peuvent s’échanger, tandis que d’autres s’y sont très vite intéressées3, comme l’État qui l’emploiera dans le block 1903 (dont la version moderne est le block manuel Nantes – Bordeaux, toujours présent sur le réseau). L’armée américaine en fera un usage massif en France durant la première guerre mondiale. Le réseau de l’Ouest-État utilisera le cantonnement téléphonique pour des lignes qui étaient dépourvues de block (Pontoise – Dieppe par exemple). Ce cantonnement sera le premier block unifié par la jeune SNCF en 19394. Son principal intérêt est le coût modique des installations : un simple téléphone, loin des appareils compliqués de block ! En revanche, son manque de sécurité constitue son principal défaut, même s’il a permis d’éradiquer le cantonnement par le temps5. Des solutions seront apportées au fil de son histoire afin de pallier cela.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS