fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • ©DR/Wellcome Images

    Boîte pour le test des laines colorées de Holmgren.

  • ©DR/Coll. G. R.

    Permettant de produire tous les mélanges de rouge et de vert, l’anomaloscope est considéré comme l’appareil le plus fiable pour détecter avec rigueur le degré de déficience des daltoniens sur le rouge ou sur le vert. Lors de l’examen, l’individu est invité en actionnant des molettes à faire rapprocher les couleurs distinctes de deux demi-cercles vus à travers l’oculaire, jusqu’à ce qu’ils soient exactement de la même couleur.

Le daltonisme dans les chemins de fer français

17 juillet 2020
- -
Par : Georges Ribeill

D’une préoccupation insignifiante (1861) à une surveillance indispensable (1934)

S’il est un continent social de l’histoire des chemins de fer fort méconnu, c’est celui des services médicaux des réseaux. Quelques médecins se sont engagés dans la détection des daltoniens, agents en fonction, roulants ou non, ou candidats à un emploi au chemin de fer, dans la mesure où leur vision des signaux engageait la sécurité de l’exploitation. Au doute initial sur l’intérêt de contrôler les agents, succédera en 1934 avec le nouveau code Verlant des signaux une impérative surveillance, imposée à tous les réseaux et basée sur des procédures enfin unifiées.

Des signaux et trois couleurs : rouge, vert et blanc

Constituée à la suite de graves accidents d’exploitation survenus en 1853, une commission allait rendre public en 1858 un copieux rapport, faisant état de toutes mesures prises par les compagnies pour assurer la sécurité des circulations sur leurs réseaux. La question des signaux ne pouvait pas échapper à cet inventaire1 :

« Il est regrettable que les compagnies n’adoptent pas, pour tout ce qui concerne la sécurité publique, une espèce de langue universelle, des signes identiques parlant aux yeux de tous et qui, rapidement compris et appris, pourraient prévenir de nombreux accidents, surtout aux passages à niveau et aux stations. Ainsi, aujourd’hui le système des disques à distance étant universellement adopté, tout le monde sait que lorsque le disque présente la couleur rouge, perpendiculairement à la voie, c’est qu’il y a un obstacle sur la ligne et que le train doit s’arrêter. En est-il de même, lorsqu’on voit sur une ligne un agent au port d’armes, un autre agent déployant un drapeau blanc, agitant un drapeau vert ou rouge ? Évidemment non, et comme il n’y a aucune espèce d’avantage, et qu’il peut y avoir des inconvénients à tenir le public dans l’ignorance des moyens adoptés pour le sauvegarder du danger, la commission émet le voeu que l’Administration ramène toutes les compagnies à l’uniformité des signaux. Cette uniformité aurait encore



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 20 juillet 2020 19 h 08 min

    Êtant une maladie héréditaire, le daltonisme est un trouble de la vision des couleurs, notamment du rouge et du vert. Pour être plus précis, il se manifeste par une confusion du bleu-vert et du rouge. Selon le degré de gravité de son trouble, le sujet peut voir ces couleurs affaiblies ou en gris, avec des variations d’intensité. La capacité de voir la couleur diminue également avec la vieillesse. C’est le physicien et chimiste britannique John Dalton (1766-1844) qui décrivit le premier ce trouble, dont il était lui-même atteint. Le daltonisme est beaucoup plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Il est dépisté de façon de plus en plus systématique, en particulier dans le cadre de la médecine du travail. Malheureusement, il n’y a pas encore de traitement spécifique de cette anomalie, qui par ailleurs peut même être ignorée du sujet. Cependant, le daltonisme interdit l’exercice de certaines professions où il est fait usage de signalisations rouges et vertes comme surtout le secteur du transport ferroviaire.

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS