fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • (c) Archives nationales

    Exposition de 1889 montrant un train Decauville de voyageurs à son embarcadère devant le pavillon de l’Algérie sur l’esplanade des Invalides. Cette photo de Neurdein a été reproduite en dessin dans un article de La Nature cette même année

  • (c)Neurdein/ Coll. LeMog).

    Le trottoir mobile de 1900 (à gauche) pour l’instant vide d’utilisateurs, et le Decauville électrique circulant en sens inverse… monté sur pilotis comme le sera quelques années plus tard le métro aérien à Paris.

  • (doc. © association Renault Histoire).

    Une « locomotive » KL de chez Renault, dénomination de l’engin fabriqué spécialement pour le Jardin d’acclimatation et qui dérive du locotracteur JF sorti un an auparavant (1922), promène les familles dans ce parc d’attractions

Decauville. Les voies étroites de Paris.

20 mai 2019
- -
Par : Gilles Thomas

Si, dans le monde entier, Decauville est connu pour avoir développé son système de rails à voie étroite sous toutes les latitudes, à Paris c’est à toutes les altitudes de la ville que la capitale a expérimenté des voies étroites : des profondes galeries de servitude des anciennes carrières de la Ville de Paris (à 20 mètres sous terre)… jusqu’au sommet de la tour Eiffel (à 280 mètres).

Il n’est bien sûr pas ici question de refaire l’histoire du système ferroviaire à voie étroite, encore moins du « Decauville » – Roger Bailly a réalisé l’oeuvre historique de référence –, ni de résumer cette étude. Au contraire, nous allons simplement vous montrer des usages de voies étroites à Paris inattendus par leur localisation, passant des profondeurs obscures de la capitale encore bien plus basses que le métro et les égouts, jusqu’au sommet éthéré de la ville lumière : sa tour Eiffel, phare iconique de la capitale.

Un tel système de voies étroites à coupons facilement maniables fut initialement créé pour remédier au problème du déplacement de marchandises dans les champs de betteraves sucrières devenus impraticables suite à des pluies abondantes. Il fut immédiatement adopté par les maraîchers qui pouvaient être confrontés aux mêmes conditions climatiques.

rails Decauville

Démonstration de la légèreté et de la maniabilité des rails Decauville (extrait de Lavori di terra dell’ingegnere, par Giuseppe Martelli).

 



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS