fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X

Mémoires du viaduc d’Anthéor (1859-2019). 160 ans d’histoires

13 février 2020
- -

Située sur la commune de Saint-Raphaël, à 15 km, « pépite sur la Corniche d’or », Anthéor qui inspirera nombre d’artistes et décors de films, doit une partie de sa notoriété à son viaduc ferroviaire, surplombant le ravin d’Anthéor entaillant profondément le massif côtier qui longe la côte. Une fois la ligne de Toulon à Nice concédée en 1859 au PLM, il reviendra à l’ingénieur Bardal, qui a déjà construit les viaducs de Bandol et qui construira celui de La Napoule, d’entreprendre cet ouvrage d’art réalisé de 1860 à 1862 : neuf voûtes de pierre maçonnée, 123 m de longueur et près de 30 m de hauteur.

Station balnéaire aux hôtels cotés, « nid d’artistes » selon le Touring-Club de France, Anthéor contribue à l’image attrayante de la Riviera, puis de la « Corniche de l’Estérel » qui double en 1903 la voie ferrée. Si la création du Domaine d’Anthéor-Plage en 1923 ne justifie pas, aux yeux du PLM, un arrêt alors qu’il en existe déjà à Agay et au Trayas. En 1932 est tout de même construite la gare d’Anthéor-Cap-Roux.

Un important chapitre est consacré à la période 1939-1944, où « la grande histoire rencontre la petite à Anthéor », résume justement l’auteur (p. 47-90). Le viaduc est devenu un objectif stratégique des Alliés comme le port de Toulon, le triage de Cannes-La Bocca, et le dépôt de Nice-Saint-Roch : « Il n’y a que deux axes ferroviaires sans tunnel pour atteindre l’Italie du nord où l’armée de Kesselring résiste farouchement à la reconquête par les Alliés de la péninsule », le col du Brenner et l’itinéraire par le littoral de Marseille à Gênes (p. 53). L’auteur publie les cartes aériennes qui doivent établir le résultat des bombardements successifs du viaduc par la RAF et l’US Army Air Force.

Toujours déclaré de visu le 15 août 1944 « apparemment intact », du moins toujours debout après 11 bombardements initiés en septembre 1943, ce n’est qu’à l’issue des bombardements conjugués des escadrons et des croiseurs redoublés lors de l’opération Dragoon que « deux piles adjacentes sont détruites, écroulant les arches de part et d’autre » (p. 82). Deux tabliers de 5 m supportant une voie unique sont lancés, et dès le 25 octobre, le premier train peut passer. Anthéor retrouve alors sa vocation touristique, ses hôtels modernisés et son camping d’Anthéor-Plage qu’illustre une magnifique photo en couleur (p. 116).

La fermeture de la gare en 1964 n’exclut pas l’arrêt des trains, tandis que le viaduc centenaire voit effacer par un lifting les cicatrices de ses blessures de guerre, et accueille en 1968 les équipes de pose des caténaires. Le 9 octobre 2014, une plaque est posée sur le pilier n° 6, qui vient rappeler comment la plage d’Anthéor accueillit l’US Army 70 ans plus tôt.

 

Anthéor Hier & Aujourd’hui, juillet 2019, 21 x 25 cm, 148 pages.

En vente à la boutique de La Vie du Rail au 29 rue de Clichy à Paris (réf. 140 199) ou bien sur le site de la boutique de La Vie du Rail.

 

Cliquez sur la couverture ci-dessous pour en savoir plus et le commander sur le site de la Boutique de la Vie du Rail :

 



Sur le même sujet

  • ©R. Gouault/Coll. D. Leroy

    Il y a 50 ans… disparaissait la gare de Paris-Bastille

    12 mars 2020 - A lire

    Il y a 50 ans que la ligne mythique de Vincennes a disparu, sous sa forme traditionnelle, du paysage de Paris et de la banlieue du Val-de-Marne qu’elle desservait, avec...

  • Les accidents de chemin de fer en cartes postales anciennes Tome III. De 1913 à 1937

    09 janvier 2020 - A lire

    À la suite de deux volumes (1842-1906 et 1907-1912), voici donc le dernier volume couvrant les accidents jusqu’à la naissance de la SNCF le 1er janvier 1938. Destiné plutôt aux...

  • ©F. Fénino/Photorail

    Le Mans. La vie au quotidien d’un grand dépôt

    17 octobre 2019 - A lire

    Une approche différente et originale de l’évolution des métiers de la Traction   Dans son ouvrage, La Longue Marche du dépôt du Mans, Benoît Hardy nous montre que les grandes...

  • Le n°51 d’Historail est arrivé !

    10 octobre 2019 - A lire

    Découvrez le nouveau numéro d’Historail ! [video width="1280" height="720" mp4="https://www.laviedurail.com/hs/wp-content/uploads/sites/5/2019/10/HR51-Flipbook.mp4"][/video] Au sommaire : • Actus p6-63 • Actu des associations p64-67 • A la rencontre des brigades de la voie...

  • Tramways de Wallonie. Années 1960

    05 septembre 2019 - A lire

    Par Christian Buisson   On peut dire sans exagérer que le tramway en Belgique est encore bien présent, circulant dans les villes de Bruxelles, Gand, Charleroi, Anvers sans oublier la...

  • Histoire de la gare de Paris-Lyon

    30 juillet 2019 - A lire

    Histoire de la gare de Paris-Lyon. Un lien entre la capitale et l’arc sud-est Par Denis Redoutey   Cadre cheminot en gare de Lyon et auteur d’ouvrages de référence sur...

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS