fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X

Tramways de Wallonie. Années 1960

5 septembre 2019
- -

Par Christian Buisson

 

On peut dire sans exagérer que le tramway en Belgique est encore bien présent, circulant dans les villes de Bruxelles, Gand, Charleroi, Anvers sans oublier la ligne de la côte sur la façade maritime. Pourtant, il ne s’agit là que de quelques vestiges de réseaux bien plus importants démantelés au fil du temps. Les tramways vicinaux exploités par la puissante SNCV, Société nationale des chemins de fer vicinaux quadrillaient de façon impressionnante l’ensemble du pays pour assurer la mobilité dans les campagnes. Des villes comme Liège ou Verviers avaient leurs propres tramways. Christian Buisson propose de partir à la découverte des trams de la partie wallonne du pays à travers ses différents réseaux. Dans son ouvrage Liège, Verviers, Charleroi, Tramways de Wallonie, il nous propose un tour en images dans les derniers temps de ces beaux réseaux démantelés. Et ça commence avec Liège qui se prive de ses trams dès 1964, remplacés par des trolleybus puis de simples autobus diesels.

Plus tard, la ville se lancera dans la mise en oeuvre d’un hypothétique (et catastrophique) métro automatique qui passera directement de la piste d’essai… au musée. Les belles photos de l’ouvrage nous présentent les trams urbains, mais également ceux qui fileront vers Seraing jusqu’en 1968. Et là encore, l’émerveillement cède rapidement la place à l’amertume.

Un sentiment partagé pour Charleroi, même si la ville possède toujours des tramways. On découvre au fil des pages, les lignes oubliées, les motrices qui poussaient sur plus de 100 km au-delà de la ville vers La Louvière, Mons et le Borinage. Le tram s’y enfonce en campagne comme en ville, se faufilant dans un tunnel ou sur un court viaduc pour aller au plus près des populations locales. Et que dire du réseau de Verviers, le plus court de Belgique avec ses trois lignes à écartement métrique ? Ses caisses qui circuleront jusqu’à la fin des années 1960 ont fière allure dans les rues de la ville. Au-delà de la nostalgie, l’ouvrage nous rappelle à travers ses très nombreuses illustrations que le tramway reste le mode idéal pour une desserte urbaine et suburbaine de qualité, une réalité bien souvent oubliée depuis.

Éditions Sutton, 130 pages avec cahier couleur 16 x 23 cm, 20 €.

Disponible à la boutique de La Vie du Rail (29 rue de Clichy, Paris)

 

Cliquez sur la couverture ci-dessous pour le commander.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS