fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © Musée Carnavalet

    Peinture d’Edmond Morin représentant des omnibus au pont au Change.

  • © Musée Carnavalet

    L’omnibus de l’Odéon arrêté devant la station derrière la statue de Diderot par Jean Gautherin boulevard Saint-Germain (VIe arr.).

  • © Musée Carnavalet

    Un fiacre et un omnibus se croisent boulevard Saint-Michel, près de l’avenue de l’Observatoire, VIe arrondissement.

1855-1887. Des omnibus aux tramways parisiens (1re partie)

4 novembre 2021
- -
Par : Georges Ribeill

Un long et lent chemin

De même que la traction hippomobile sur rails avait précédé l’avènement de la locomotive à vapeur, les omnibus à chevaux résisteront longtemps en France à l’avènement des tramways, hippomobiles d’abord, puis mécaniques. Il est vrai qu’à Paris intra-muros, le monopole des omnibus octroyé à une puissante société anonyme fondée en 1855 constituera un obstacle certain à l’avènement de tramways concurrents intra-muros et extra-muros. Alors que le nouveau Paris haussmannisé et élargi en 1860, avec déplacement des populations ouvrières vers ses arrondissements et communes périphériques, crée pourtant un réel besoin social.

Cet article fait suite à un article ancien, où l’on traitait du « chemin de fer américain » créé à New York par Loubat, revenu en France pour l’y promouvoir1 . Les omnibus traditionnels, à traction hippomobile, roulent enfin sur des voies ferrées : une facilité pour réduire les efforts de traction, au prix d’un encombrement de la voirie urbaine par de lourds véhicules roulant sur des rails rigides, dont la coexistence avec les systèmes antérieurs doit être assurée. De surcroît, le contexte juridique de ces premiers tramways français développés durant les années 1860- 1870 est bien flou, propice à faciliter des spéculations au détriment du service public de transport qu’il s’agit d’assurer. Il faudra attendre la loi du 11 juin 1880 pour voir enfin le tramway devenir un objet technique administrativement bien domestiqué. Ce nouvel article traite du cas parisien, de ses débuts difficiles, d’ailleurs significativement peu étudiés par les historiens spécialisés 2, puisque durant les années 1870-1880, les échecs financiers accompagneront le recours aux multiples systèmes de traction mécanique promus alors.

La situation avant 1855

Sans oublier les bateaux à vapeur- omnibus, le petit Guide général dans Paris qu’édite Paulin en 1855 à l’usage de l’étranger débarquant dans l’une de ses gares, énumère les moyens de transport terrestres dont il y disposera

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Historail n°59

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS