fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © DR

    L’affaire devant son ampleur prend rapidement une tournure nationale. Le 29 septembre 1938, le magazine Détective en fait sa une.

  • © DR

    Le tiercé gagnant avec de gauche à droite : Demarque le receleur, Rossi le chef de bande et Long, qui a amené au « fourgue » une partie du butin pour expertise.

  • © DR/Photorail

    En gare de Marseille-Saint-Charles, le cheminot complice n’a eu aucun mal à se faufiler à bord du train de messageries.

La fabuleuse attaque du train de l’or

22 avril 2021
- -
Par : Philippe-Enrico Attal

Le 22 septembre 1938, la pègre marseillaise réalise un des coups les plus audacieux de l’Histoire du banditisme. 182 kilos d’or et un sac de pierres précieuses sont dérobés en quelques minutes dans un train de messageries.

En septembre 1938, la situation internationale est grave. Le chancelier Hitler, après avoir annexé l’Autriche, a de nouvelles prétentions territoriales auprès d’un de nos alliés, la Tchécoslovaquie. Tout le monde redoute un nouveau conflit à peine 20 ans après la signature de l’Armistice. Alors que tous les esprits sont tournés vers les ultimes tentatives françaises et anglaises pour sauver la paix, un accord historique est trouvé… à Marseille. Non, ce n’est pas le sort de la Tchécoslovaquie qui est en jeu, mais les rivalités ancestrales entre deux bandes mafieuses. Les vrais « parrains », Carbone et Spirito qui disposent d’appuis politiques, ont la main sur la ville depuis déjà un moment. Mais dans l’ombre, les seconds couteaux ont de l’ambition. Depuis le « traité des prophètes », véritable « Yalta » du crime, conclu en 1905, les mauvais garçons se sont partagé le gâteau, s’attribuant des territoires respectifs pour éviter la guerre des clans. 30 ans plus tard, les rivalités sont toujours là. Mais il faut parfois savoir taire ses rancunes pour se remplir les poches.

Et c’est exactement ce que s’apprêtent à faire Joseph Rossi et Gustave Méla. Au bar du Comptoir national dans le quartier de la Belle-de-Mai, les deux chefs de bande enterrent provisoirement la hache de guerre pour réaliser un fabuleux coup. Une affaire si incroyable qu’elle paraît tout droit sortie d’un roman policier. Pourtant, c’est bien un fabuleux trésor, à peine surveillé, que les malfrats vont réussir à rafler en quelques minutes à peine. Le tout, sans gros dégâts, puisqu’on ne comptera qu’un blessé léger.

Tout commence au Congo belge. La colonie est l’une des plus prospères du continent noir, regorgeant de métaux rares et de pierres précieuses. Toutes ces richesses sont soigneusement exploitées et renvoyées vers la métropole belge, avec les moyens de transport de l’époque.

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Historail n°57

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS