fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© G. Pourageaux

Contrainte de quitter la gare de Lyon du fait de différents projets immobiliers, la 2D2 du colonel est acheminée à Ambérieu, via Vaires, pour un repos hors résidence, Chalindrey pour une éventuelle escale technique, Perrigny pour récupérer des 9200 à destination du site de déconstruction de Culoz (© G. Pourageaux).

Des missions au service de la communication et du patrimoine

1 octobre 2023
- -
Par : Georges RIBEILL

Si l’évacuation de sites ferroviaires fermés, le garage de matériel en fin de vie ou son acheminement ultime au site de déconstruction ont occupé la CMR, d’autres circulations exceptionnelles agrémentaient la mission routinière de ces « convois funéraires » : du matériel ancien conservé pouvait être exposé lors de journées « portes ouvertes » ou dans certaines opérations de communication de la SNCF, où le « vieux » côtoie le « up-to-date » pour symboliser le progrès du rail. Autre motif : du matériel reprend du service pour le tournage d’un film, qu’il faut livrer sur la scène du tournage. Quant au matériel possédé par des associations de sauvegarde du patrimoine ferroviaire, le concours de la CMR pouvait être requis pour assurer un déplacement en « marchandise roulante » : ainsi de la 2D2 9135 conservée par l’AFCL, acheminée du dépôt du Charolais à Ambérieu le 13 octobre 2009, aujourd’hui remisée à Laroche-Migennes.

Sur cette question, « le mot de la fin » est confié à Jean-Marc Frybourg, photographe, membre de l’Unecto : alors que l’exploitant historique en Allemagne, Suisse et Italie a créé des musées et fondations, « en France, les associations doivent affronter les arcanes de la SNCF », et « chaque circulation est le fruit d’un incroyable effort, presque un miracle. […] Il existe pourtant au siège de la SNCF un service Patrimoine et Mécénat. Mais son impact en matière de préservation du matériel roulant historique et de soutien aux associations reste limité par manque d’ambition, de moyens, et surtout d’une politique patrimoniale digne de ce nom, voulue et soutenue par la direction. »

À titre d’illustration, il rappelle « l’incroyable vandalisme institutionnel » subi par la rame de TGV Atlantique 325, détentrice du record du monde de vitesse, ainsi démantelée : « une motrice préservée au monument “pot de fleurs” à Châtillon, l’autre envoyée au musée de Mulhouse avec une voiture d’extrémité, et le reste à la casse. » Alors qu’Alstom avait fait l’effort d’héberger cette
rame à Aytré après son retrait du service, SNCF Patrimoine et Mécénat n’est pas intervenu, et « la SNCF s’est débarrassée du TGV 325 comme d’un objet encombrant ! » (p. 173-175).

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Historail n°66

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Un Commentaire

  1. Güntürk Üstün 2 octobre 2023 0 h 30 min

    Acquise par l’Association Ferroviaire pour la Conservation de Locomotives (AFCL) dès sa radiation, la 2D2 9135 est d’abord conservée au dépôt du Charolais à Paris-Bercy, puis sous la rotonde du dépôt d’Ambérieu-en-Bugey, et enfin au dépôt de Laroche – Migennes depuis 2014. La locomotive est classée au titre des monuments historiques en 1990. Restaurée dans un premier temps dans sa livrée d’origine à deux tons de vert, elle est ensuite repeinte en vert bleuté uniforme.

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS