fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com

Rame automotrice à vapeur réversible dite « cage à poules »

1885-1936 : Les TRAINS-TRAMWAYS de la Compagnie du Nord

8 novembre 2022
- -
Par : François CHANTEREAU

Dans la dernière partie du XIXe siècle, afin de mieux assurer les dessertes locales, que ce soit sur les lignes secondaires ou sur des lignes plus importantes aux abords des grandes villes, le gouvernement va assouplir la réglementation élaborée dans les premiers temps du chemin de fer, en permettant une exploitation plus économique de ce type de lignes avec des trains plus légers. La Compagnie du Nord, réputée pour la gestion économe de son réseau, sera celle qui fera le plus grand usage de ces trains légers dits « trains-tramways » jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

 

Partout en Europe, à l’origine du chemin de fer, on a tracé en premier lieu des lignes en suivant la direction des grands courants commerciaux afin de relier les régions les plus peuplées aux centres de production. Ces premières lignes ont ensuite été complétées par un deuxième réseau destiné à relier des localités de moindre importance afin de constituer les affluents des premières lignes. Les dernières lignes qui constituent le troisième réseau ont ensuite été établies à partir de 1879 dans le cadre du plan Freycinet pour desservir des régions plus reculées. Mais les grandes compagnies vont se montrer peu empressées de prendre en charge ces lignes, pour l’essentiel non rentables, et dont l’exploitation est soumise, quel que soit leur trafic et quelle que soit leur importance, à la loi du 15 juillet 1845 et à l’ordonnance du 15 novembre 18461 sur la police, la sûreté et l’exploitation des chemins de fer.

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Historail n°63

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS